Pétition pour rendre le terrain de rugby « volé » à 250 enfants de Soavimasoandro.

"Un terrain de jeu qui change de propriétaire par magie"
« Un terrain de jeu qui change de propriétaire par magie »

Si on revient en arrière, ce terrain a été donné à l’association RCTS (Rugby Club Tanora Soavimasoandro) par Hery Rafalimanana en 2005. Depuis, la population a aménagé le site.

En 2008, la procédure d’inauguration en terrain de jeu a été officialisée.

En 2010, la commune urbaine a officialisé le don du terrain. La même année, de nouvelles constructions ont été bâties sur le site, dont un bureau, un vestiaire, des douches, des salles de classe, etc.

Quand le RCTS a demandé le terrain, le service du domaine a toujours répondu « ce terrain appartient à l’Etat et est réservé pour accueillir les sinistrés. C’est une plateforme de recasement. Nous ne pouvons pas vous donner de réponse satisfaisante ». Lors de la dernière rencontre avec le directeur du domaine, il a juste affirmé « Réduisez votre contenance car c’est trop grand et refaites un demande ».

Ce qui a été fait en 2015 avec une garantie verbale du directeur du domaine que notre dossier aboutirait

Dans la journée du mercredi 14 juin 2017, 20 policiers débarquent au terrain vers 7h du matin en présence d’un huissier dénommé Rakotonirina Alain (étude sise immeuble résidence des assureurs ARO Ampefiloha escalier A) avec un avis d’expulsion à exécuter sur le champ.

Ce même huissier est celui qui s’est présenté à l’élection de la présidence de la fédération malgache de rugby avec de gros moyens financiers dont personne ne connait pas l’origine. Ils étaient accompagnés de 70 ouvriers qui ont clôturé de tôles le terrain dans la journée.

Et le 15 juin 2017 ils ont commencé la clôture en dur.Le chantier est gardé 24h/24h et 7 jours/7 par plusieurs policiers. Mettre en place une telle sécurité demande de gros appuis et moyens financiers

Ce qui demande de gros appuis et moyens financiers pour obtenir une telle sécurité.

A ce jour ils continuent l’extension bien au-delà de notre terrain, et le bâtiment social et le gardien ne devraient pas tarder à être expulsés.

La nuit, des camions alimentent le chantiers et le jour les ouvriers travaillent.

Le RCTS a toujours demandé à obtenir ce terrain, et le certificat juridique en date du 16 novembre 2016 prouve qu’il était encore domanial.. Dernièrement, le RCTS a relancé sa demande de situation juridique mais comme par magie, le livre a disparu et le RCTS a été informé que le terrain appartenait désormais aux sociétés Prim Immobilier (Gérant Rakotomalala Dinaniaina Milson sis Lot PK2 Route de Majunga BP 546 Ankazomanga Tananarive ) et Vina Lavitra (Personne morale sis Lot II J 133 L Ambohijatovo Tananarive 101). La question qui se pose, selon les manifestants, c’est « pourquoi la population qui a demandé ce terrain depuis des années a toujours obtenu un refus sous- prétexte que ce terrain est une plateforme de recasement ». Cependant, ces deux sociétés n’ont pas eu du mal à avoir le terrain et dans un délai record.

L’association RCTS compte mener cette affaire auprès de la justice. Actuellement, le RCTS, la ligue de rugby, les clubs de foot, d’athlétisme, les écoles avoisinantes, les églises et autres équipes venant de très loin qui ont l’habitude d’utiliser ce terrain sont privées de ce privilège.

Nous demandons que le terrain soit rendu au RCTS et à l’association Pachamama, et que les enfants puissent retrouver leur terrain de jeu!

Pour signer la pétition, voici le lien :

https://www.change.org/p/bianco-madagascar-pour-rendre-le-terrain-de-rugby-volé-à-250-enfants-de-soavimasoandro?utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=petition_signer_receipt&share_context=signature_receipt&recruiter=743840449